Actualités

Le Morocco Royal Tour continue sa tournée sur le littoral marocain pour sa deuxième étape, Rabat, la capitale du pays. Dans les installations de la Fédération Royale Marocaine des sports équestre, à Dar Es Salam, ils étaient quarante-deux à prendre le départ de ce Grand Prix 4* en hommage à Feue la Princesse Lalla Amina. Le Français Emeric George s’est imposé dans cette épreuve si convoitée.  
Parmi ces cavaliers venus de tous horizons pour s’affronter sur la piste de Rabat, seuls sept d’entre eux ont réussi à déjouer les pièges du chef de piste, Uliano Vezzani, et boucler cette première manche sans pénalité. Un parcours technique, demandant aux cavaliers d’être précis. Certains des meilleurs mondiaux ont connu des difficultés sur celui-ci, tels que le tricolore Simon Delestre ou l’Allemand Marco Kutscher qui ont tous deux écopé de quatre points.
 
Onze cavaliers ont été autorisés à repartir dans la seconde manche de ce Grand Prix : trois Suisses (Yannick Jorand, Pius Schwizer et Elian Baumann), trois Français (Olivier Perreau, Philippe Rozier et Emeric George), un Belge (Jérôme Guery), un Espagnol (Alberto Marquez-Galobardes), une Anglaise (Alison Barton), un Brésilien (Pedro Junquiera-Muylaert), et un Syrien (Mohamad Mogheeth Al Shehab). Toujours aussi technique, cette deuxième partie d’épreuve a également été fautive, les cavaliers jouant le jeu du chronomètre. Premier à signer le double sans-faute, le Français Emeric George, en selle sur Chopin des Hayettes, a notamment réalisé un chronomètre fantastique de 37,64 secondes… qui n’a pas été égalé par ses concurrents ! « Le parcours était délicat, comme ça l’est souvent avec Uliano Vezzani. Ici, les barres sont très légères, nous n’avions que peu le droit à l’erreur, il fallait être précis et choisir ses distances. Le parcours était à la fois sérieux sur la hauteur, mais aussi très technique. Au barrage, je pense que j’ai gagné du temps sur le demi-tour pour derrière le vertical numéro 2 aux couleurs du Qatar. Chopin a réussi à tourner très vite, il était très allant et j’ai pu monter tout le parcours en avançant et en prenant des risques. J’ai un avantage en ayant un petit cheval sur ces courbes serrées. Chopin est vraiment très en forme, je pense le monter à nouveau dans la Coupe des Nations dimanche, et je compte sur lui pour le CSI4*W d’El Jadida la semaine prochaine », confie-t-il.
Le vainqueur de l’édition 2017 de ce Grand Prix, Jérôme Guery, termine à la seconde place, avec un temps de 38,22 secondes. Sur la troisième marche du podium, nous retrouvons le Suisse Yannick Jorand en 42,24 secondes.
 
Les épreuves débuteront à 12h demain, et se clôtureront par la Winning Round du CSI4* en nocturne. La seconde épreuve phare du week-end, la Coupe des Nations, se courra dimanche dans les superbes installations de Rabat. Le tirage au sort de l’ordre de départ de cette dernière s’est déroulé à l’issue du Grand Prix, huit nations s’affronteront sur la piste. Le Maroc partira en cinquième position, la France en dernier.

Retour

Brochure
Suivez-nous
Sponsors
&
Partners